Conditions d’admission Foyer Rosans et Foyer Barret

SITE INTERNET ADSEA 05

 

CONDITIONS D’ACCUEIL ET D’ADMISSION

  1. ROSANS

Le dossier de candidature est transmis en simultané au Foyer et à l’E.S.A.T. Le document propre à chaque établissement est envoyé au candidat qui doit retourner le dossier complet avec les pièces demandées. Une rencontre est ensuite organisée et le candidat est reçu par la direction, directeurs et/ou chefs de service (Foyer/E.S.A.T. pour une présentation générale de la structure. Cette rencontre peut s’effectuer avec la famille (ou le représentant légal). Une visite du Foyer est ensuite proposée. L’admission est subordonnée à la constitution d’un dossier médical et administratif ainsi qu’à la validation du stage d’un mois qui sera effectué à l’E.S.A.T.

Ce même jour, un entretien avec la psychologue de l’établissement est également prévu.

Lors de cette première rencontre, le futur résident reçoit un dossier complet comprenant :

  • un livret d’accueil,
  • le règlement de fonctionnement,
  • la charte des droits et libertés de la personne accueillie,
  • la liste des pièces administratives à fournir,
  • une demande de renseignements confidentiels concernant la personne.

A l’issue du stage ou période d’évaluation, un rapport éducatif Foyer et un rapport de stage E.S.A.T sont établis.

La commission d’admission est alors constituée. La procédure se fait en deux temps : une réunion entre la Direction (Directeur et/ou Chef de service de l’E.S.A.T et du Foyer), la psychologue et l’éducateur référent d’une part, le moniteur d’atelier concerné d’autre part ; la rencontre du stagiaire ensuite, qui pourra être accompagné de la famille ou du Représentant légal, ainsi que d’un représentant de l’établissement d’origine.

C’est enfin les deux Directions des Etablissement qui décident d’un commun accord de valider ou non l’admission.

Si l’admission est confirmée, un contrat de séjour est signé entre l’usager et le foyer. Un projet individuel sera élaboré avec l’usager pendant les six premiers mois.

    1. Le contrat de séjour

Il est signé entre le directeur du foyer et l’usager. Il est conclu pour une durée de deux ans tacitement reconductible. Il peut être dénoncé par lettre recommandée avec accusé de réception par l’une ou l’autre des parties avec un préavis de trois mois. En cas de non respect des termes du contrat, ce préavis est réduit à un mois.


Le projet individuel

Le projet individuel formalise les objectifs et les actions mises en place entre le référent et le résidant afin d’optimiser le développement de son autonomie. Le projet est réactualisé régulièrement à partir d’entretiens entre l’usager et son référent. Ce projet fait l’objet d’une nouvelle évaluation une fois par an ou plus en cas de nécessité. Le résidant est informé de la tenue de ces réunions et peut formuler des objections.

    1. L’accompagnement personnalisé et la vie en groupe

L’outil de base de l’accompagnement éducatif est le Projet Individuel. Cet accompagnement personnalisé a pour objectif de faire évoluer les potentialités de chacun tout en respectant les désirs et limites des personnes accueillies. A partir du règlement de fonctionnement, les règles de vie en groupe sont établies et expliquées à chaque résidant du Foyer. Cette vie en groupe permet de favoriser les échanges et enrichir la vie sociale.

    1. BARRET

Les dossiers de candidature sont étudiés par le directeur et la chef de service.

Une rencontre est ensuite organisée et le candidat est reçu par la direction pour une présentation générale de la structure. Cette rencontre peut s’effectuer avec la famille (ou le représentant légal). Une visite du Foyer est ensuite proposée. L’admission est subordonnée à la constitution d’un dossier médical et administratif ainsi qu’à l’issue d’un stage d’une semaine éventuellement renouvelable lui permettant de faire connaissance avec les personnes, les différentes activités et la vie de l’établissement.

Ce même jour, un entretien avec la psychologue et le médecin psychiatre de l’établissement sont également prévus.

Si le dossier est retenu, il est inscrit sur liste d’attente.

Lors de l’admission, le futur résidant reçoit un dossier complet comprenant :

  • un livret d’accueil,
  • le règlement de fonctionnement,
  • la charte des droits et libertés de la personne accueillie,
  • la liste des pièces administratives à fournir,
  • une demande de renseignements confidentiels concernant la personne.

Un contrat de séjour est signé entre l’usager et le foyer. Un projet individuel sera élaboré avec l’usager pendant les six premiers mois.

    1. Le contrat de séjour

Il est signé entre le directeur du foyer et l’usager. Il est conclu pour une durée de deux ans tacitement reconductible. Il peut être dénoncé par lettre recommandée avec accusé de réception par l’une ou l’autre des parties avec un préavis de trois mois. En cas de non respect des termes du contrat, ce préavis est réduit à un mois.


Le projet individuel

Le projet individuel formalise les objectifs et les actions mises en place entre le référent et le résidant afin d’optimiser le développement de son autonomie. Le projet est réactualisé régulièrement à partir d’entretiens entre l’usager et son référent. Ce projet fait l’objet d’une nouvelle évaluation une fois par an ou plus en cas de nécessité. Le résidant est informé de la tenue de ces réunions et peut formuler des objections.

    1. L’accompagnement personnalisé et la vie en groupe

L’outil de base de l’accompagnement éducatif est le Projet Individuel. Cet accompagnement personnalisé a pour objectif de faire évoluer les potentialités de chacun tout en respectant les désirs et limites des personnes accueillies. A partir du règlement de fonctionnement, les règles de vie en groupe sont établies et expliquées à chaque résidant du Foyer. Cette vie en groupe permet de favoriser les échanges et enrichir la vie sociale.

    1. La prise en charge thérapeutique 

Le Foyer met à disposition des usagers la possibilité de consulter un médecin psychiatre salarié de l’établissement. Celui-ci assure le suivi médical et psychiatrique des usagers dont l’état le nécessite. Ce service n’a pas de caractère obligatoire.